Mai – Juin au Théâtre de Poche-Montparnasse


Le boeuf sur le toit

Cabaret littéraire et musical conçu et animé par Philippe TESSON

Dans l’ambiance d’un cabaret des années 1920, une évocation du légendaire Bœuf sur le Toit à l’époque où Jean Cocteau l’animait. Quatre chanteuses, trois pianistes et un poète le font revivre sur des airs de Gershwin, Cole Porter, Poulenc, Satie, Kurt Weill etc… Du jazz, de l’élégance, de la poésie. Un bonheur.

Le Bœuf sur le toit n’est pas un texte. C’est seulement un cabaret qui fut particulièrement célèbre dans les années 1922-1924, période pendant laquelle Cocteau fut son animateur, et dont nous avons eu l’idée de raconter l’histoire en l’illustrant d’intermèdes musicaux et littéraires. C’est ainsi que fonctionnait cet établissement. Ce spectacle, ce sont ces intermèdes qui le constituent : des chants, des partitions musicales et des poèmes. Ils sont d’une grande variété et d’une belle qualité. Le récit ne sert que de guide. Les acteurs, au nombre de sept, sont des pianistes et des chanteuses. C’est ainsi qu’on faisait au Bœuf. On n’est pas au théâtre, au sens propre du mot, mais on est au spectacle, entre quatre murs. On est donc au cabaret.

__________________________________________________

La Voix Humaine

Tragédie lyrique en un acte de Francis POULENC
D’après la pièce de Jean COCTEAU
Précédé par LA DAME DE MONTE CARLO
Mise en scène Juliette MAILHÉ

Seule, dans une chambre à coucher en désordre, une femme jeune et belle, téléphone à son amant qui lui annonce leur rupture et son intention d’en épouser une autre. Dévastée par le chagrin, au comble d’une souffrance intolérable, cette femme s’accroche au téléphone régulièrement coupé par des interférences extérieures. Dans un face à face terrifiant avec l’absence, le téléphone est à la fois le lien et « l’arme effrayante ».

__________________________________________________

Picasso avant la gloire

Création musicale de Reinhardt WAGNER
Textes des chansons Frank Thomas
Poésies André Salmon, Max Jacob, Guillaume Apollinaire                                                                                                                                                                                                    Mise en scène Manon ELEZAAR

Mêlant poèmes, textes, chansons et musique, le Cabaret Picasso retrace les débuts Parisien de Pablo Picasso. Sa vie au Bateau-Lavoir, l’amour avec Fernande Olivier, les rencontres décisives, les amitiés… Parmi celles-ci, La bande à Pablo : Guillaume Apollinaire, Max Jacob, André Salmon.

Hymne à l’espoir, ce cabaret est une invitation au voyage dans ce Montmartre des années 1900 où règne une effervescence créatrice portée par des artistes à l’imagination sans limite.

 

POCHE