L’Avenir


Si vous n’avez pas pu assister à l’avant première de l’Avenir organisé par le BdA, il est encore temps d’aller voir ce film au cinéma !!

Nathalie aime passionnément son métier de professeur de philosophie. Son but ? Donner les clefs à ses élèves pour qu’ils réfléchissent par eux-mêmes. Marié à un autre enseignant aux idées conservatrices et mère de deux enfants désormais grands, elle doit s’occuper de sa mère, un ancien mannequin qui n’a plus toute sa tête. Nathalie s’est embourgeoisée et n’adhère pas forcément aux idées libertaires de Fabien, qui fut son élève. Elle peine à continuer à publier des ouvrages, maltraités par le marketing. Quand son mari la quitte et que sa mère décède, elle décide de prendre un nouveau départ et part pour quelques jours dans le Vercors où vit son protégé.

Mia Hansen-Løve a pensé à Isabelle Huppert dès l’écriture du scénario. Elle s’est inspirée de ses propres parents, professeurs de philosophie, pour imaginer le personnage de Nathalie. Les livres ont une place très importante dans le film et « il ne s’agit pas juste de montrer que ces personnages sont éduqués mais de prendre plaisir au choix des livres et des éditeurs ». La cinéaste a reçu l’Ours d’argent de la meilleure réalisatrice lors de la Berlinale 2016.

Réalisateur(s) : Mia Hansen-Love
Distribution : Isabelle Huppert, André Marcon, Roman Kolinka, Edith Scob, Sarah Le Picard, Solal Forte, Elise Lhomeau, Lionel Dray

7f102454c7e955158493ad9ecb5e8f2d